Lightroom ou On1 Photo Raw ?

Dragonstreet Photography est affilié à On1.

Cela signifie qu’en passant par Dragonstreet Photography pour acheter des produits On1 (cela ne vous coutera pas plus cher)  vous soutenez l’activité de mon blog me permettant de mieux vous servir. Merci à vous, David.

Lien affilié pour tester ou acheter On1 Photo Raw

Utilisez le code DRAGONSTREET et obtenez 15% sur les logiciels de la boutique On1

Dragonstreet Photography est affilié à Adobe

Cela signifie qu’en passant par Dragonstreet Photography pour acheter des produits Adobe (cela ne vous coutera pas plus cher)  vous soutenez l’activité de mon blog me permettant de mieux vous servir. Merci à vous, David.

Lien affilié pour tester ou acheter Adobe (Photoshop, Lightroom ...)

Lightroom et On1 Photo Raw sont deux logiciels de développement photo devenant de plus en plus puissant et complexe, il n’est pas évident de faire son choix pour quelqu’un qui n’a pas suivi leur progression au fil des années.

Dans cet article je vais tenter (de manière non exhaustive) de vous exposer les différences ainsi que les points communs entre les deux de façon à ce que vous puissiez faire votre choix, éventuellement optimiser votre workflow.

Qui devrait lire cet article ?

Tout le monde n’a pas besoin de lire cette article. Si vous êtes un utilisateur satisfait de Lightroom ou d’On1 Photo Raw c’est très bien. Vous avez un prix très raisonnable pour des logiciels professionnels très puissants. Vous avez à votre disposition des outils d’édition efficaces, des outils pour lesquels vous avez passé beaucoup de temps, de formation, d’expérimentation, de recherche, et qui resteront sur le marché probablement encore longtemps.

Le but final étant de pouvoir obtenir ce que vous souhaitez de vos photos, et pour cela les chemins sont multiples 😅 !

1. Première différence – base de données contre catalogue

La différence la plus évidente entre Lightroom et ON1 Photo RAW est la façon dont ils gèrent les photos et les modifications apportées à ces dernières. Lightroom est bien connu pour son fonctionnement par catalogue, On1 Photo Raw utilisera une base de données (ou des fichiers annexes), dans le même but.

a) Catalogue Lightroom

Le catalogue de Lightroom est un un fichier unique contenant toutes les modifications de chacune de vos photos, qui est stocké à l’emplacement de votre choix sur un de vos disque dur. Ce fichier peut être déplacé, sauvegardé, copié facilement.

Cependant, vous devez importer vos photos dans Lightroom, pour qu’elles soient dans le catalogue afin de pouvoir les modifier par la suite. J’en profite pour préciser, que si vous déplacez vos photos, faites-le impérativement dans Lightroom, de manière à ce qu’il ne perde pas le référencement de vos images.(Autrement vous aurez un  » !  » en haut à droite de vos vignettes parce que le logiciel ne sait plus où sont vos images.)


b) Base de données ON1 Photo Raw

C’est une des différence majeure, On1 Photo Raw ne nécessite pas d’importer vos photos pour les éditer. Toutes les photos présentes sur vos disques durs seront visibles de suite lors de la première ouverture de ON1, ce qui peut être un avantage. En somme, il fonctionne comme un navigateur spécialement pour la photo.

Pourquoi ? Parce qu’On1 Photo Raw utilise une base de données répartie sous forme de multiples fichiers dans un dossier caché dans les bibliothèques de nos ordinateurs : On1 AppData pour Windows ou On1 Application Support pour Mac. Cette base de données s’alimentera au fur et à mesure que vous allez parcourir vos dossiers d’images et les éditer.

L’avantage ici est l’accès rapide et directe aux dossiers sans importation préalable, mais la base de données ne peut pas être sauvegardée aussi facilement que dans Lightroom.

c) Lightroom vs On1 Photo Raw

Ceci étant dit, les 2 logiciels possèdent un système de sauvegarde que vous pouvez paramétrer comme vous le souhaitez. Bien sûr, ces sauvegardes permettront alors une restauration en cas de catastrophe. 🤓 ouf ! Heureusement pour des logiciels professionnels!

Sauvegarder les données
On1 Photo Raw – Sauvegarder les données

Aussi, je pense qu’il faut préciser qu’On1 Photo Raw possède un onglet mes catalogues, qui permet un fonctionnement de type catalogue seulement pour les dossiers que vous aurez choisis.

Que ce soit pour Lightroom ou On1 Photo Raw, l’utilisation d’un fonctionnement par catalogue est de pouvoir générer des aperçus des images, avoir une navigation rapide, une indexation des images afin de pouvoir faire des filtrations / recherches complexes à travers tous les dossiers et sous-dossiers catalogués.

En d’autres termes, avec On1 Photo Raw, si vous souhaitez faire une recherche dans un dossier standard (donc non catalogué), elle sera limitée seulement à ce dossier.

d) Pour conclure sur cette section

Lightroom propose un mode de fonctionnement fixe, par catalogage qui nécessitera un temps d’importation (vous pouvez avoir plusieurs catalogues bien sûr) et On1 Photo Raw est un hybride, dans lequel vous pouvez cataloguer les dossiers que vous utilisez régulièrement : Portfolio, images favorites, images en cours de travail, d’un côté et archiver des images dans des dossiers standards, et visualiser toutes les images de tout vos disques durs sans aucune importation.

Cependant, notez que si vous supprimez une photo, dans On1 Photo Raw elle n’apparaît pas manquante comme dans Lightroom avec le  » !  » sur sa vignette elle est simplement invisible. Donc pas de suivi en cas de perte d’image sur On1 Photo Raw.

2. Flux de travail hors ligne

Ici l’avantage peut être pour Lightroom qui permet d’organiser vos photos, même lorsqu’elles sont hors ligne (le disque dur externe débranché). Vous pouvez trier, filtrer, noter, appliquer les marques de couleurs, tagger, ajouter des photos hors ligne aux collections, etc. Si vous avez générez des aperçus dynamiques (miniatures de vos images), vous pourrez les développer hors ligne en travaillant sur ces aperçus.

Ces aperçus permettent même des partages de vos images sur les réseaux tant que vous ne dépasser pas la résolution de ces derniers.

Avec ON1 Photo Raw tout ceci est impossible. Si un fichier est hors ligne, il sera invisible, donc impossible de trier ou modifier quoique ce soit.

Néanmoins, tous les photographes n’ont pas besoin de travailler hors ligne. Avec On1 Photo Raw, il faut travailler autrement, c’est à dire que vous pouvez très bien avoir un gros dossier sur un disque dur de travail chez vous au bureau, et avoir  » un dossier de travail en cours  » nomade sur votre ordinateur portable. Mais vous n’aurez pas accès à toutes vos images où que vous soyez, il faudra impérativement être connecté à tous vos disques durs.

3. S’organiser dans Ovn1 Photo RAW et Lightroom

Les deux logiciels sont relativement similaires sur le plan de l’organisation.

a) Collections ou albums

Vous pouvez travailler avec des collections ou albums dans les 2 logiciels, et cela de manière hiérarchisée si vous le souhaitez. (Des ensembles de collections, comprenant des sous-collections, encore et encore…)

Les collections ou albums sont des dossiers et sous-dossiers virtuels dans lesquels vous pouvez y placer vos images sans qu’elles soient physiquement déplacées de votre disque dur. Une même image peut donc être placée, (plus exactement référencée) dans de multiples collections pour de multiples projets, clients, expositions, etc.

b) Collections dynamiques et albums intelligents

Les 2 logiciels permettent aussi de travailler avec des collections intelligentes ou dynamiques (filtres automatiques).

Cependant, rappelez-vous ce que j’ai expliquer plutôt;

Lightroom, étant basé uniquement sur un système de catalogage, les albums intelligents ne présente aucune particularité, ils se mettent à jour continuellement et automatiquement en arrière-plan.

Dans On1 Photo Raw les albums intelligents ne fonctionnent qu’avec les dossiers catalogués. Un album intelligent pourra rechercher dans tous les dossiers catalogués si besoin.

Mais, Il faudra donc que le ou les dossiers catalogués utilisés dans votre recherche dudit album intelligent soient connectés au disque dur contenant les photos pour fonctionner. Sinon, rien ne s’affichera, cependant aussitôt que disque dur sera reconnecté, vos albums intelligents se mettront à jour automatiquement.

Collections Lightroom
Collections Lightroom
Sections mes catalogues, Albums
Sections mes catalogues, Albums

4. Filtration et recherche

En matière de recherche et filtration, je dirais qu’il y a tout ce qu’il faut dans les 2 logiciels.

Néanmoins, Lightroom peut analyser vos photos à la recherche de visages et créer des groupes en fonction des personnes photographiées ou identifiées. De plus, dans Lightroom CC, la version en ligne et cloud peut rechercher et organiser des photos par contenu grâce à son intelligence artificielle Adobe Sensei.

ON1 ne propose pas ces options, cependant On1 propose d’autres outils comme la recherche de photos potentiellement dupliquées, d’apparence similaire, ou encore présentant un horodatage très proche, ou une géolocalisation identique. Ce qui permet de diviser vos dossiers d’images par groupes de photos capturées au même instant, ou au même endroit ou encore présentant des fortes similitudes.

L’air de rien, ce système est plutôt efficace pour trier plus rapidement et plus efficacement de gros volumes d’images.

5. Les calques

C’est aussi une autre grande différence entre Lightroom et On1 Photo Raw.

On1 Photo Raw vous permet de modifier des photos avec des calques à l’image de Photoshop. Ce qui veut dire, que du développement de base, aux effets, à la retouche locale, tout peut se faire sur un ou plusieurs calques.

Allons même plus loin, chaque filtre d’effet, chaque retouche locale possèdent son propre calque et peuvent être appliqués sur le même calque principale (ou plusieurs), et utiliser des modes de fusion, des masques etc..

Ce qui sous entend une capacité de faire des photomontages simples ou sérieux tel que changer un ciel. ( Il y a d’ailleurs un onglet spécifique pour cela utilisant l’intelligence artificielle pour rendre l’opération très simple, rapide et efficace.)

Les calques dans On1 Photo Raw
Les calques dans On1 Photo Raw

A contrario, Lightroom ne peut faire de photomontage (il vous faudra Photoshop et là c’est bien sûr sans limite) et utilise depuis moins longtemps les calques, même s’il s’est récemment énormément amélioré (avec la version 2023), et je pense que cela va continuer 😁. Les calques ne sont uniquement que pour la retouche locale, ce qui est déjà énorme en soi, mais il n’y pas de filtres d’effets dans Lightroom. (Flous,textures, contours, effets météo…)

Le point commun des 2 logiciels ici, est l’utilisation de l’intelligence artificielle pour la détection de ciel, d’objets, de personnes etc.. afin de créer des masques ultra-rapidement, de ne pas perdre trop de temps en masquage mais de se concentrer sur le développement et la retouche créative.

Sur le sujet, les deux ont fait très fort lors des mises à jour de cette automne 2022.

6. Similitudes d’édition

On1 Photo Raw et Lightroom partagent de nombreuses similitudes concernant les ajustements de post-production. La plupart des curseurs ont des réactions très proches, et de nombreux raccourcis clavier se ressemblent. À ce propos, sur On1 Photo Raw vous pouvez personnaliser vos raccourcis clavier.

De même, On1 Photo Raw permet les fusions HDR et panorama tout comme Lightroom avec un petit plus pour On1 Photo Raw qui offre la possibilité de faire du focus stacking que Lightroom ne fait pas. (Il faudra donc passer sur Photoshop).

7. Autres fonctionnalités professionnelles communes

Les 2 logiciels prennent bien en charge en charge:

  • Le double écran ce qui est tout même très confortable quand on passe des heures en édition 😜.
  • Les profils de couleurs personnalisés, indispensable pour les photographes profesionnelles qui souhaitent un flux de travail précis en couleur.
  • Les options d’exportations ont toutes les options que l’on peut rechercher dans des logiciels professionnels. Les exportations peuvent être multiples et simultanées dans les 2 logiciels, programmer de A à Z et être exécutées en tâche de fond, afin de continuer à travailler.
  • Les 2 logiciels possèdent des panneaux d’historique, pour retourner en arrière pas à pas lors d’édition dans une mauvaise direction !
  • Les 2 ont aussi un écosystème pour ordinateurs, tablettes et mobiles, ce qui est tout de même de nos jours un sérieux plus quand on voit la qualité des images possibles via nos smartphones. Bien évidemment cela sous-entend une synchronisation des images, des tris, des éditions.
  • La géolocalisation des images.(non négligeable pour les voyageurs)
  • Aussi bien l’un que l’autre présente un module d’impression assez complet, avec un avantage pour Lightroom qui permet de créer et d’enregistrer quantité de configurations. (très utile si vous souhaitez imprimer beaucoup et fréquemment).
Module impression Lightroom
Module impression Lightroom
Module d'impression On1 Photo Raw
Module d’impression On1 Photo Raw

8. Livres et Diaporama

Ici l’avantage est clairement pour Lightroom qui permet de faire des diaporamas (photos/vidéos) relativement avancés. Certes pas autant qu’un logiciel dédié mais assez bon tout de même.

Idem pour le module livres qui vous permet de faire du très beau travail rapidement.

Maintenant tous les photographes ne souhaitent pas faire des diaporamas ou des livres avec leurs photos.

9. Vitesse et performances

Depuis la dernière mise à jour, mon expérience pratique me fait dire que Lightroom a plutôt beaucoup progressé. Je ne subis aucun ralentissement ni bizarrerie d’aucune sorte. Je travaille sur un Mac Book Pro M1 Pro Max, une véritable promenade 😁 !

Ici je dirai qu’On1 Photo Raw a parfois un peu de lenteur, rien de méchant cependant. Connaissant l’équipe d’On1 je sais qu’il y a des améliorations de performance régulièrement lors des mise à jour.

En termes de stabilité, On1 Photo Raw est un petit plus fragile que Lightroom. Il m’est arrivé qu’On1 Photo Raw ferme soudainement. Bon rien de dramatique, je rouvre le logiciel et c’est reparti. C’est assez rare.

Pour être honnête, il y a une époque où Lightroom a été une véritable galère de lenteur sur la retouche locale, jusqu’à ce qu’Adobe s’attache à corriger cela sérieusement. A ce moment là, On1 Photo Raw paraissait ultra-performant.

Ce que je veux dire ici, c’est que chaque éditeur de logiciel à tour de rôle, font de leur mieux concernant les performances lors des mises à jour et qu’à une période donnée l’un sera plus performant que l’autre, et quelques temps plus tard ce sera l’inverse. Parfois, il faut juste être un peu patient.

10. Conclusion générale

Que ce soit On1 Photo Raw ou Lightroom, les 2 logiciels possèdent des fonctionnalités professionnelles impressionnantes et proches. Ce ne sera pas une erreur de choisir l’un ou l’autre.

Néanmoins, pour vous aider à choisir, je résumerais que ce sont 2 philosophies différentes :

Lightroom se concentre sur le flux de travail : catalogage, tri, développement, impression,(éventuellement livres et diapos) qu’il fait vraiement très bien. Il fait cela de plus en plus efficacement, finement surtout depuis la dernière mise à jour. C’est une valeur sûre. Capable de gérer un très gros catalogue, c’est un hub, le centre d’un workflow. Pour de la retouche lourde, les effets, le photomontage, il vous faudra utiliser Photoshop ou des plugins tiers. C’est pour cette raison que Lightroom et proposé avec Photoshop. Il faut les voir comme des frères indissociables 😁.

On1 Photo Raw, est plus dans un principe du logiciel tout en un, pour être rapide, efficace à sa manière mais surtout pour être autonome. Ne pas avoir à utiliser de logiciel tiers que ce soit dans le traitement du bruit, (avec NoNoise AI), le traitement de la netteté (avec Tack Sharp AI), le redimensionnement (avec Resize AI) (qui sont des plugins pour Lightroom) sont directement intégrés à On1 Photo Raw. Il se suffit donc à lui même.

On1 Photo Raw conviendra très bien pour les photographes qui n’iront pas ou ne veulent pas de photomontage lourd, qui souhaitent appliquer des effets efficacement et rapidement, qui ne souhaitent pas faire d’aller-retour incessant dans Photoshop ou autres plugins divers dans leur flux de travail.

Donc parfait pour tirer le meilleur de leurs photos rapidement et efficacement. Attention, je ne dis pas ici qu’On1 Photo Raw est simple car il est très puissant et a justement été conçu dans l’idée de remplacer Ligthroom et Photoshop pour ce que font 90% des photographes.

Le truc est de savoir si vous rentrez dans ces 90% ou si vous êtes un artiste (qui n’aime pas les limites), très Photoshop toujours en recherche de plus d’expériences ou non !

Cet article est loin d’être complet et probablement insuffisant,( je le complèterai au fil du temps😜) mais il faut bien s’arrêter quelque part 😥), mais j’espère qu’il vous aidera à y voir plus clair,

Si vous avez des questions ou suggestions n’hésitez pas à laisser des commentaires ci-dessous,

Si vous souhaitez tester On1 Photo Raw pendant 14 jours, ou Lightroom pendant 7 jours

Si vous voulez en lire plus de sur On1 Photo Raw, je vous conseille ces articles, de même je propose cette formation complète,

Bien photographiquement,

David

Merci pour votre partage...

Inscrivez-vous à la la newsletter ...

Maximum 1 mail / mois pour rester dans l'aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *