Les papiers d’art en photographie

Encadrement d'art & Papier d'art

Tous mes remerciements au laboratoire Photo Pro Picto pour m’autoriser à utiliser leurs images sur les papiers d’art.

Dans ce court article je vous propose de parler des papiers dit « fine art » pour la photographie d’art. 

Comme vous l’avez peut-être constaté en visitant mes galeries en ligne, je propose mes photos en éditions limitées, sous forme de tirages d’art. Ces tirages utilisent des papiers fine art.

Qu’est ce qu’un papier d'art - fine art ?

Faisons très simple 😅, les papiers fine art, sont des papiers hauts gammes utilisés pour le tirage de photographie d’art c’est à dire de haute qualité professionnelle. Ces papiers sont le plus souvent faits de fibres fabriquées à partir de coton ou d’alpha-cellulose.

La surface du papier doit aussi être traitée et parfaite pour recevoir l’encre, avoir une bonne fixation et une bonne «  alchimie » entre papier et encres afin d’obtenir de bons rendus et que cela dure dans le temps.

Au final, nous obtenons selon les marques, des papiers plus ou moins texturés et poreux pour des rendus visuels et tactiles différents. Du papier mate, satiné, lustré, brillant nous avons le choix ! 

Les photographes professionnels, les galeries, les musées, recherchent des artistiques de qualité mais il leur faut aussi des supports, des impressions haut de gamme pour leurs prestations.

La photographie artistique est un art, et il devient logique d’utiliser des supports et des techniques permettant de mettre en valeur les dites photos.

Alchimie papiers et encres

Comme vous l’avez deviné, avec le papier, le plus important c’est l’encre. L’un ne va pas sans l’autre pour assurer une qualité. Les encres doivent se fixer sur le papier sans trop s’étaler. L’encre doit pouvoir « fonctionner » avec le papier.  Selon les combinaisons, les résultats obtenus peuvent surprenant 😱  ! ( dans le mauvais sens du terme…)

Il faut que le mariage encre / papier sublime la photo. En fait on pourrait dire que c’est la photo elle-même qui va décider du couple papier / encre, en fonction du sujet, des densités de couleur ou de noir et blanc, du contraste etc..

Personnellement j’apprécie les photos colorées et contrastées sur des papiers brillants et les photos noir et blanc sur des papiers texturés à tendance mat. Probablement parce que mes photos noir et blanc ont souvent un sujet historique 🤓.

Pour résumé, lorsque l’on veut faire des tirages fine art, il faut : 

  • Un papier de qualité …
  • Des encres à pigments, à colorant …
  • Un tireur d’art, un artisan encadreur etc …. pour une travail professionnel.

Mes choix de papiers d'art

Comme présenté dans l’introduction, je vous propose mes photos en éditions limitées avec 4 types de papiers différents ;

Papier Kozo blanc

110g, papier japonais de la région Tokushima, en fibres de mûrier, légèrement texturé, souple et solide, résistant donc durable. Ce papier est disponible pour ma collection limitée sur Provins.

Papier Museum Etching Hahnemühle 

De 350g, c’est un papier très épais avec une texture marquée, un ton légèrement chaud, il restitue les couleurs et les contrastes de manières optimales. Ce papier est disponible pour ma collection limitée sur Provins.

 

Awagami kozo blanc 110g

Awagami kozo blanc 110g 

Museum Etching Hahnemühle 350g

Museum Etching Hahnemühle 350g

Le Platine Infinity Fibre Canson 

310g, c’est un papier baryté au blanc naturel, légèrement satiné et texture très proche du papier argentique. Son blanc naturel lui évite l’ajout d’azurant optique et très bonne stabilité dans le temps.

Ce papier est disponible pour ma collection Pensées animales, Histoire de Bruges, et Le long de la manche en tirage limité.

Rag Photographique Infinity Canson 

De 310g, c’est un papier de coton très lisse au blanc très naturel pour des couleurs intenses et des noirs intenses. La surface est satinée au toucher. Aucune nécessité d’azurant optique.

Ce papier est disponible pour ma collection Pensées animales, Histoire de Bruges, et Le long de la manche en tirage limité.

Platine Fibre Infinity Canson 310g

Platine Fibre Infinity Canson 310g

Rag Photographique infinity Canson 310g

Rag Photographique infinity Canson 310g

Si vous souhaitez plus d’informations n’hésitez-pas à me contacter via la page contact du site.

Et ce n’est pas encore fini 😉 , une fois le tirage réalisé il faut le contrecoller, placer un passe-partout puis un encadrement pour une sublime mise en valeur de l’image. Sans oublier de protéger le tout de la poussière et des UV par un verre spécifique. (Cela fera l’objet d’un prochain article)

Voilà, j’espère cet article vous a permis de vous faire une petite idée sur les papiers d’art, 

À très bientôt, 

David 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dragonstreet Photography utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur ce site.